Jean-Baptiste Marino


Aller au contenu

Biographie

Diplômé d'un DEUG de musicologie après de brillantes études classiques au Conservatoire National de Région de Saint Maur, Jean-Baptiste Marino a été radicalement séduit et envoûté par les modulations hardies et colorées du cante flamenco.
En rapport passionnel depuis l'âge de 11 ans avec l'objet de tout ses délits : la guitare - instrument dionysiaque par excellence - l'artiste rejoint les contrées espagnoles durant une période et se distingue dans de nombreux concours. Il échange alors des accords avec Chano Lobato, Ketama, Juan Manuel Canizares, Mariano Cruceta, Malou, et plus tard, en France avec Idir, Takfarinas, Juan Carlos Cacerés, et Louis Winsberg.
Novateur et créatif Jean-Baptiste Marino, se tourne également vers le cinéma pour lequel il interprète la bande originale du film Gazon Maudit.
Alors qu'il prépare ses premières compositions, il participe à la pièce de théâtre "Le Cid" présentée au théâtre de la Madeleine à Paris.

En 1999, Jean-Baptiste Marino va jouer au Japon durant six mois, dans l'un des hauts lieux du flamenco, le tablao "El Flamenco" en tant que premier guitariste de Mariano Cruceta, danseur madrilène. Ainsi, il a pu faire connaître sa voix musicale personnelle, qui a été particulièrement bien accueillie, si l'on en croît la presse spécialisée japonaise. En juillet 2000, c'est au côté de sept autres artistes que Jean-Baptiste Marino va se produire tous les soirs, durant le mois, pour le Festival d'Avignon, et apportera au spectacle un timbre personnel, pro fond et intime.

Ses compositions d'une réelle valeur poétique sont dès lors à écouter dans un premier album sorti en 1999. Actuellement, l'artiste prépare le deuxième et se produit avec le groupe de Louis Winsberg : "Jaleo". Le CD du groupe est en vente depuis octobre 2001.


Après 100 concerts qui ont menés le groupe Jaleo à silloner le monde (Afrique, Europe, Etats Unis d'Amérique), l'épopée se poursuit en France et à l'étranger.Septembre 2003 s'annonce sous la banière d'une nouvelle création de spectacle Jaleo.Un nouveau rendez-vous musical qui déploiera une âme toujours aussi colorée et singuliére dans les tonalités flamenco et jazz. En écho à cette création un second album est en préparation.Parallelement Jean-Baptiste Marino se produit en solo dans divers festivals et villes (Le triton à Paris, Nantes, Saint Nazaire et Caen) et a enregistré un second album disponible depuis juin 2004. Le guitariste flamenco se retrouve sur les scènes européennes (Belgique, Espagne, France) acompagné de son groupe constitué d'Isabel Pelaez (danse et chant), Miguel Sanchez (Cajon), El Roto (chant) et José Luis Dominguez (guitare).En outre, Jean-Baptiste Marino forme un trio composé de Nanda Kumar (tablas) et Jean-Christophe Maillard (Saz). Trio que l'on peut écouter dans les clubs de jazz madrilènes et parisiens (Sunset, Baiser salé, Planète Andalucia). Cette espace musical incarne une fusion intime entre flamenco jazz et musique indienne.


Accueil | Actualités | Biographie | Photographies, vidéos | Presse | Discographie, extraits | Divers ... | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu